Vers la fin des acouphènes ?

Cette info n’a pas du vous échapper, tant elle pourrait changer la vie d’un grand nombre de personnes.

Une équipe de chercheurs américains a en effet réussi à éliminer les acouphènes chez une population de rats, en stimulant le nerf pneumogastrique (ou nerf vague) de ces derniers. Continuer la lecture de Vers la fin des acouphènes ?

Le téléphone portable et les acouphènes

téléphone portable et acouphènesLe téléphone provoquerait des acouphènes, c’est résultat d’une étude menée auprès d’une centaine de patients souffrant d’acouphènes depuis plus de 3 mois et comparés à des sujets témoins.

Après enquête, il s’avère que les personnes ayant commencé à utiliser un téléphone portable avant le début de leurs acouphènes, présentaient un risque 37% plus élevé d’en avoir. Ce risque passe à 71% pour ceux qui utilisent leur portable plus de 10 minutes par jour. Pour conclure, ceux qui employaient leur portable depuis plus de 4 ans présentaient un risque doublé, soit 100% !

Cette étude de petite envergure mérite d’être approfondie. Cependant, elle a le mérite de soulever un probable nouveau risque du téléphone mobile pour notre santé. Ici encore, comme pour un éventuel risque de cancer auditif, les ondes émises par l’appareil pourraient être en cause.

La plongée peut entrainer des acouphènes

La plongée est un sport qui présente des risques pour votre audition, la faute au baro-traumatisme, phénomène du à un à-coup de pression.

Il intervient lors d’une remontée en surface trop rapide, les fortes variations de pressions entrainant des dégâts sur l’audition, mais aussi sur les poumons ou les sinus.

Il convient donc de prendre ses précautions avant et pendant la plongée, grâce à la manœuvre de Valvasa et au respect des paliers lors de la descente et de la remontée en surface.

 

Les acouphènes ne sont pas héréditaires

Une étude norvégienne a révélé que les acouphènes ne sont pas héréditaires. Cependant, il ne faut pas généraliser cette conclusion sur tous les acouphènes.

L’étude a été menée auprès de 52 000 personnes, utilisant un questionnaire ainsi qu’un examen.

Pour plus d’infos, c’est ici

Quel traitement contre les acouphènes?

Il n’existe malheuresement pas encore de traitement miracle contre les acouphènes.

PatriceTran Ba Huy, ORL et membre de l’académie nationale nous éclaire un peu sur les traitements existants et sur l’avancée des techniques de soin.

Pour l’instant, outre l’approche pédagogique qui permet de dédramatiser l’effet des acouphènes, la médecine peut s’appuyer sur des outils complémentaires :

  • La mise en place d’aides auditives : les acouphènes sont en effet souvent associées à des pertes auditives.
  • Un traitement médicamenteux (anxiolytiques, antidépresseurs, sédatifs..)
  • Des thérapies cognitives visant à réduire le stress et l’anxiété, qui sont des facteurs aggravant des acouphènes.

D’autres solutions sont encore en phase de test, comme la stimulation magnétique transcrânienne ou la perfusion locale d’inhibiteurs.

Source : le figaro