L’alcool et ses effets sur l’audition

L’alcool, dont l’effet principal est de nous désinhiber, provoque également un effet secondaire peu connu.

En effet, des études récentes démontrent qu’une consommation régulière d’alcool peut entraîner une déficience auditive.

Cette étude, réalisée par les chercheurs de l’université de Ulm (Allemagne) a fait le lien entre une consommation importante d’alcool et des lésions dans la partie du cerveau traitant l’audition.

Associée au bruit, l’alcool peut entraîner une perte auditive temporaire. Celle-ci peut même devenir permanente en cas de consommation régulière d’alcool. Comment alors ne pas penser aux jeunes, ceux  sortant le soir emmechés et qui s’exposent ensuite en boîte de nuit à des niveaux sonores très élevés.

Cette étude est donc à prendre très au sérieux, même s’il reste des points à éclaircir, comme la quantité et la durée de consommation d’alcool à partir desquelles les lésions peuvent apparaître.