Implants cochléaires et musique

C’est au Royaume-Uni, à l’université de Southampton, que des chercheurs se concentrent sur les études menées afin de faire profiter les personnes ayant reçu un implant cochléaire, de la musique.

Le professeur de musique, David Nicholls, et le docteur Rachel Van Besouv de l’institut de recherche de l’université du son et des vibrations, ont obtenu une subvention de 125 000 e de l’Arts and Humanities Research Council pour travailler avec les patients du  Centre de l’implant cochléaire du Sud de l’Angleterre, basé à l’Université.

Les implants cochléaires permettent en effet, aux personnes ayant une perte auditive sévère voir profonde, de bénéficier d’une aide à percevoir et comprendre les paroles. Cependant la technologie actuelle ne peut malheureusement pas faire face aux compléxités de la musique.

« Entendre à nouveau les personnes parler vous change totalement la vie, cependant beaucoup de nos patients nous affirment qu’ils ne peuvent toujours pas avoir le plaisir d’écouter de la musique » explique le docteur Van Besouv. « Ils indiquent pouvoir percevoir le rythme mais rencontrent un problème pour différencier les notes. Nous voulons ainsi étudier les différents moyens de les aider. »

A  travers une série de travaux innovants sur la musique, en relation avec le Southampton Community Music Project, ce projet va permettre d’explorer les aspects de la musique qui peuvent être appréciés par les bénéficiaires d’implants cochléaires à travers une variété d’activités pratiques.

Ces connaissances seront utilisées pour guider le développement de matériaux de réhabilitation de la musique et des compositions spécialement pour les utilisateurs d’implants cochléaires. Le projet de deux ans se terminera par un séminaire public et la performance à l’Université de Southampton.

« Nous voulons construire un outil informatique d’exercice d’écoute que les gens pourront écouter à la maison et qui va les aider à distinguer et apprécier les différents sons musicaux. » commente le professeur Nicholls.

La musique aura ainsi de nouveaux adeptes.