Tout savoir sur la boucle à induction

timthumb Une boucle à induction permet aux malentendants utilisant un appareil auditif équipé d’une bobine (activée sur la position T ou MT de l’appareil) ou toute personne portant un récepteur de boucle magnétique d’écouter un son transmis à travers un champ magnétique, et ce sans interférences ou bruit de fond.

Des systèmes de boucles à induction sont installés dans de nombreux lieux publics, tel que les églises, les offices de tourisme, les bureaux de postes, les écoles, les gares, les aéroports, les cinémas, les théâtres, les administrations, etc.

Comment fonctionne une boucle magnétique ?

C’est connu, lorsqu’un courant alternatif passe à travers un fil, un champ magnétique est généré autour du fil. Si un second fil est placé dans ce champ magnétique, un courant alternatif correspondant est créé dans le second fil. En langage technique, le courant est « induit » dans le second fil. D’où le terme « induction ». Ce principe électromagnétique particulier est la base sur laquelle les moteurs électriques, générateurs électriques et le transformateur fonctionnent.

De la même manière, un système de boucle à induction induit les boucles magnétiques des appareils auditifs. Une boucle d’induction est composée d’un amplificateur et d’une boucle.

L’amplificateur est connecté à une source sonore (téléviseur, chaine stéréo, radio, système de sonorisation, microphone…). Il amplifie le signal et l’envoie, sous la forme d’un courant alternatif, à travers la boucle.

Le conducteur est constitué d’un ou plusieurs fils enroulés en spirales (solénoïde).

Les dispositifs les plus simples sont constitués d’une boucle qui se raccorde à la sortie haut-parleur ou casque. Mais la plupart du temps le son passe par un boîtier amplificateur avant d’être envoyé dans la « boucle magnétique ». Celle-ci peut être installée de différentes manières.

Les plus souvent, il s’agit d’un cordon qui fait le tour d’une salle : au sol, ou à une hauteur d’environ 50 cm, voire en hauteur. Pour un usage individuel, elle peut être agencée sous dorme de collier que l’utilisateur met autour de son cou, voire reliée à des plaquettes d’induction : celles-ci sont plates, en forme de crosse, et se placent entre le contour d’oreille et la tête.

Les récepteur est constitué par la position « T » des prothèses auditives.

La puissance de l’amplificateur d’induction magnétique

L’efficacité du dispositif dépend en grande partie de sa puissance. Ainsi les boucles simples (sans amplificateur d’induction) se révèlent parfois trop faibles. Cela peut aussi être le cas de certaines installations, surtout pour des malentendances sévères ou profondes.

Avantages

La boucle magnétique est un outil merveilleux qui a changé la vie de beaucoup de malentendants ! En prélevant le son à la source, elle permet de retrouver l’intelligibilité dans de nombreux cas : télévision, radio et hi-fi bien sûr… mais aussi téléphone, réunions, cinéma, conférences, expositions, etc.

Le son transmis est d’excellente qualité, ce qui permet une parfaite compréhension de la parole. Ce bon résultat est augmenté par l’isolation des bruits extérieurs et la suppression des phénomènes de résonance des locaux.

Inconvénients

Le principal inconvénient est qu’une fois connecté en position « T », le micro extérieur de l’appareil est déconnecté.

On se retrouve coupé des sons environnants. Il est alors difficile, voire impossible selon le degré de perte auditive, de percevoir les sons hors circuit magnétique : voix, sonneries, etc. Il est donc parfaitement recommandé d’avoir des dispositifs de signalisation visuels ou vibratoires pour pallier cet inconvénient.

Quant à la perception des voix environnantes, c’est plus gênant.

Il existe bien sûr dans de nombreuses aides auditives des position mixtes « MT » qui laissent le micro branché. Mais cette solution est souvent boiteuse et ne donne de bonne qualité d’écoute ni sur le circuit magnétique ni en écoute directe .

Interférences

Dans notre société hyperbranchée (au sens strict du terme !), beaucoup d’appareils émettent des champs magnétiques. En dehors du fait que nous ne savons pas les effets de ces multiples champs sur notre santé, nombre d’entre eux peuvent être captés par les bobines magnétiques de nos prothèses. Ils empêchent alors une bonne réception des messages véhiculés par ce biais.

Voici quelques exemples de champs magnétiques parasites, et des distances maximales auxquels ils peuvent perturber la réception en position « T » :

  • Lignes de transport d’électricité : ligne haute tension, caténaires de voies ferrées, métros, tramways : jusque vers 200m
  • Transformateur électriques : à proximité
  • Moteurs électriques qui ne sont pas (bien) antiparasités
  • Eclairage fluorescent et enseignes lumineuses au néon : jusque vers 10 m
  • Les systèmes de climatisation et de ventilation mécanique contrôlée
  • Les écrans d’ordinateurs parasitent jusqu’à une distance de 80 cm à 1 m.
  • Les radars d’aéroport : jusqu’environ 500 m
  • Les ascenceurs, les systèmes antivol des magasins (portiques) : incidence faible
  • Les fours à micro-ondes.

Avant d’installer une boucle magnétique, il convient donc de vérifier ces différents points. Cela peut se faire de manière empirique en circulant dans l’espace à équiper avec ses prothèses en position « T ».

Les champs parasites se manifestent alors par la réception de bourdonnements. Ceux-ci ne sont perçus que par le malentendant en écoute magnétique. Ils peuvent se manifester qu’en certains points.

On peut aussi faire appel à un professionnel pour qu’il vienne sonder les lieux avec un détecteur spécial.

Quelques usages de la position « T » :

L’induction magnétique peut être utilisée à toutes les échelles et dans (presque) toutes les situations :

  • Individuelle sous forme de collier
  • Familiale sous forme de boucle ceinturant une ou plusieurs pièces
  • Installation collectives : cinémas, théâtres, cathédrales…

Voici quelques-uns des ses usages possibles :

  • Télévision, radio, hi-fi : collier magnétique simple ou relié à un ampli de boucle magnétique
  • Réunion, conférences, expos
  • Téléphonie : par capsule ou fuite magnétique dans l’écouteur, par l’intermédiaire d’un boîtier magnétique et d’un collier magnétique, par écouteur portable équipé d’une capsule d’induction.

Bénéficier d’une boucle magnétique sans avoir de position « T »

La qualité de transmission par boucle magnétique peut même apporter un supplément de confort et d’intelligibilité à des personnes faiblement malentendantes.

Mais beaucoup d’entre elles ne sont pas appareillées, ou bien elles utilisent des appareils intras non équipés de position « T ».

Il existe des casques qui reçoivent l’induction magnétique et la restituent sous forme de sons. Ils sont très utiles pour les malentendants débutants, non appareillés, pour améliorer leur intelligibilité.